S’aimer soi-même – Extraits de When I Loved Myself Enough

s'aimer soi-memeBeaucoup a été écrit sur l’importance de s’aimer soi-même. À l’occasion de son 70e anniversaire, Charlie Chaplin a lu quelques extraits d’un livre écrit par Kim McMillen, peu avant la mort de celle-ci à cinquante-deux ans, en 1996. Ce livre s’intitulait When I Loved Myself Enough (Le jour où je me suis aimée pour de vrai) et rassemblait quelques réflexions  simples à méditer. Ce livre fait main s’est d’abord transmis de parent à enfants à amis, jusqu’à ce que sa fille, Alison McMillen, le fasse éditer en 2001, souhaitant ainsi faire connaître le témoignage et la sagesse de sa mère.

Sa fille écrira: « Ma mère ne savait pas qu’elle était malade et qu’elle allait mourir (…) Elle savait cependant, inconsciemment peut-être, qu’elle devait transmettre les vérités qu’elle avait apprises. Après de nombreuses années remplies de doutes sur elle-même et d’auto-critiques, elle se consacra à développer la compassion pour soi. Elle voulu alors mettre par écrit ses réflexions pour les transmettre aux autres.».

Un livre qui n’est pas encore traduit en français et qui contient des vérités simples et profondes sur l’estime de soi, sur notre temps limité sur terre, sur le fait que nous ne sommes jamais seuls, sur le fait qu’aimer les autres commence toujours par s’aimer soi-même.

Voici l’extrait lu par Charlie Chaplin.

S’aimer soi-même

Le jour où je me suis aimée pour vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances,

j’étais à la bonne place, au bon moment, et alors, j’ai pu me relaxer.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…. Estime de Soi.

Le jour où je me suis aimée pour vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle,

n’étaient rien d’autre qu’un signal quand je vais contre mes convictions.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….. Authenticité.

Le jour où je me suis aimée pour vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente.

Et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive, contribue à ma croissance personnelle.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…. Maturité.

Le jour où je me suis aimée pour vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux,

sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…..

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….Respect.

Le jour où je me suis aimée pour vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire….

Personnes, situations, tout ce qui baissait mon niveau d’énergie.

Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….Amour Propre.

Le jour où je me suis aimée pour vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre, j’ai arrêté de faire de grands plans, et j’ai abandonné les méga projets du futur.

Aujourd’hui je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plait et à mon rythme.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…. Simplicité.

Le jour où je me suis aimée pour vrai, j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison,

et me suis rendue compte de toutes les fois ou je me suis trompée.

Aujourd’hui j’ai découvert… L’Humilité.

Le jour où je me suis aimée pour vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.

Aujourd’hui je vis au présent, là où toute la vie se passe.

Aujourd’hui je vis une seule journée à la fois.

Et ça s’appelle…..Plénitude.

Le jour où je me suis aimée pour vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.

Mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient une alliée très précieuse.

Tout ceci est….  Savoir Vivre.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter….

Du chaos naissent les étoiles.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…  La Vie ! 

Kim McMillen et Alison McMillen (2001) When I Loved Myself Enough – Sidgwick & Jackson.

Psychologue et auteur passionné par la communication et la recherche de moyens pratiques pour être heureux et traverser activement les changements. Il est co-auteur de Oser changer. Mettre le cap sur ses rêves et de Lacher prise. Prendre de l’altitude.

Partagez