Comment mettre notre idéal au service de notre santé et bien-être

Pour certains, santé et bien-être font partie des choses à posséder, au même titre qu’ils veulent avoir un ordinateur, un iPhone, une auto, etc. On peut bien faire de l’exercice, soigner sa façon de penser, bien manger… et puis après? Pour quoi (en deux mots) souhaitons-nous la santé? Dans la réponse à cette question se trouvent probablement les ingrédients qui vont le plus nous motiver à faire les pas nécessaires pour maintenir de saines habitudes de vie.

Santé et bien-être: pour quoi?

Le pour quoi donne un sens à notre désir d’être bien dans notre peau. C’est l’idéal qui nous anime. Son absence, entre autres facteurs, explique probablement la difficulté que nous avons à prendre de nouvelles habitudes de penser et de vivre et, surtout, à les maintenir. Sans idéal, même avec les meilleures intentions du monde, nous devons souvent dépendre de quelqu’un d’autre, d’une source extérieure à nous pour nous motiver, avec les limites que cela comporte. En effet, aussitôt que nous perdons contact avec cette source externe, nous retombons dans nos vieilles habitudes, un peu comme cet enfant qui a constamment besoin d’un parent pour l’appuyer et qui, dès qu’il n’est plus là, n’arrive pas à prendre soin de lui-même.

Au contraire, donner à nos actions un sens, une direction qui vient de l’intérieur de soi nous motive et alimente le feu nécessaire pour avancer et atteindre la santé ou tout autre objectif. Déterminer son idéal est certainement l’expérience la plus importante que nous avons à vivre ici-bas. C’est ce qui va ensuite guider nos actions, en nous offrant une mesure pour évaluer les choix à faire et sortir de la confusion. C’est en quelque sorte une boussole qui nous aide à garder le nord au quotidien.

Comment trouver son idéal?

Une bonne façon, c’est de prendre un mot ou une phrase qui exprime l’exprime le mieux à ce moment-ci de notre vie. Pour certains, ce sera Améliorer la qualité de vie des gens qui m’entourent. Pour d’autres, Conduire mes enfants à devenir des adultes responsables et autonomes ou Faire en sorte que l’univers soit un peu meilleur après mon passage ou encore Être heureux. Pour d’autres encore ce sera Transmettre mes connaissances à ceux qui suivent. À OSERChanger, la phrase qui donne le sens à nos interventions et à nos gestes, c’est : faire découvrir aux autres qu’ils sont bien plus que ce qu’ils croient être.

Si nous prenons un mot pour synthétiser un idéal, il s’agit de trouver celui qui y correspond davantage. Ce pourrait être le vocable Paix ou Respect ou Service ou Amour ou Contribution. Si c’est le Service, alors le fait d’éprouver santé et bien-être permettra de mettre encore mieux mon énergie au service des autres dans mon travail, ma famille ou une œuvre de mon choix. Si c’est l’Amour, la santé va me permettre de m’aimer, d’aimer les personnes qui m’entourent et de m’engager dans des activités où je peux le transmettre. Si c’est la Paix, alors la santé me fournit l’énergie pour m’impliquer dans mon milieu, pour être patient avec mes enfants, mon conjoint, mes collègues.

Bien sûr que cet idéal sera un peu différent suivant vos expériences, votre âge, votre état. D’où l’importance de vous arrêter occasionnellement pour le réviser et le modifier s’il y a lieu. Une fois déterminé, sous la forme d’un mot ou d’une phrase, il devient une mesure pour évaluer vos gestes, vos décisions et même vos pensées.

Vouloir être en santé? Certainement. Et chercher en vous-même une véritable motivation fera de ce désir, non seulement un objectif à atteindre, mais un outil pour réaliser vos rêves, pour avancer vers ce qui a vraiment du sens pour vous et contribuer à la qualité de vie autour de vous.

VOIR AUSSI

Deux règles à suivre pour vraiment “jouer avec notre santé” 

Partagez