Bienvenue sur OserChanger où, depuis 2001, nous partageons notre passion pour la psychologie et l'être humain.

Il y a 400 ans mourait Miguel de Cervantes, l'auteur de Don Quichotte. Dans ce roman, Don Quichotte parcourt l’Espagne pour combattre le mal et protéger les opprimés. Il prend la route, monté sur son vieux cheval Rossinante, et prend pour écuyer un naïf paysan, Sancho Panza, qui chevauche un âne. Don Quichotte voit dans la moindre auberge un château enchanté, prend les filles de paysans pour de belles princesses et les moulins à vent pour des géants envoyés par de méchants magiciens. Il fait d’une paysanne de son pays, Dulcinée du Toboso, qu’il ne rencontrera jamais, la dame de ses pensées à qui il jure amour et fidélité (source Wikipedia). Un beau grand rêveur.

Pour mettre le cap sur vos rêves vous aussi
communication au travail

Communication au travail: bâtir des ponts

Beaucoup d’encre a coulé sur les rapports entre les différentes générations au travail. Dans le but de comprendre et d’améliorer la communication entre elles, nous vous proposons un éclairage sur les principales différences entre ces groupes complémentaires ainsi qu’un modèle pouvant favoriser la création de ponts entre eux.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
estime de soi-même

Estime de soi-même: comment la développer et la maintenir

Plus vous vous aimez, moins vous êtes comme tout le monde, ce qui vous rend unique. (Walt Disney) S’estimer, c’est se faire confiance, croire suffisamment en soi pour oser dire ce que l’on pense, faire ce que l’on croit devoir faire et assumer sereinement les conséquences. C’est s’investir dans des buts significatifs, respecter ses valeurs et gérer son temps en fonction de ces dernières. Tout un programme dont l’application, souvent, reste dans la seule intention sans descendre dans l’action.Marie Bérubé propose ici de concrétiser des façons de faire et d’agir pour développer des attitudes allant dans le sens de l’estime de soi-même et d’une attitude plus constructive à l’égard de soi.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
rumination

Attention à la rumination! C’est le serpent qui se mord la queue

Une femme est assise à sa fenêtre et semble regarder le paysage verdoyant qui s’offre à ses yeux. Mais elle ne le voit pas. Son regard est tourné vers l’intérieur d’elle-même et elle est songeuse. Ses pensées se portent sur son passé. Elle ressasse les mêmes idées, encore et encore, et considère sa vie comme brisée. Elle fait de la rumination.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
meditation aide au lacher-prise

Comment la méditation aide au lâcher-prise

Il y a des moments où il faut vraiment trouver des manières de prendre du recul, de se reposer et d’arrêter le flot de nos pensées. Des moments où il est préférable de cesser de faire des efforts, de ramer à contre courant de nos émotions, de cesser de résister. Et la méditation est, sans contredit, une bonne manière d’y arriver et, de ce fait, elle favorise le lâcher-prise. Mais comment?

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
pensée positive

Pensée positive? Oui, mais comment faire?

Est-il possible d’avoir un contrôle sur nos états d’esprit et, si oui, est-ce que cela déend d’un simple acte de volonté? Si c’est le cas, quand on me dit de faire de la pensée positive, je n’aurais qu’à le vouloir pour que mes pensées deviennent automatiquement positives? Facile à dire, mais voici comment y arriver.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
psychologie du changement

Psychologie et changement: un livre d’outils et de stratégies

Êtes-vous un habitué des phrases comme: C’est impossible! … On ne fait pas toujours ce que l’on veut dans la vie… Tu n’es pas assez intelligent (travaillant, talentueux, etc). Tu n’as pas ce qu’il faut! Tu as passé l’âge… Tu es trop jeune… Tu ne réussiras jamais à gagner ta vie comme ça! Voici un livre qui vous aidera à devenir votre propre allié et à traverser activement les changements subis ou souhaités.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
pleurer

Pleurer pour construire sa résilience

Rester dans la frustration et la colère, ruminer, c’est cela le germe de notre difficulté d’adulte à lâcher prise, calquée sans doute sur une habitude prise tôt dans la vie. La résilience aussi s’apprend tôt, et passe souvent par l’accueil des larmes de l’enfant, celles qui suivent la frustration ou l’incapacité à voir son besoin ou son désir satisfait.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
résistance

La résistance psychologique et le lâcher-prise

Le contraire du lâcher prise, c’est la résistance. Mais qu’est-ce que la résistance? C’est un mot qui recouvre plusieurs réalités qu’il est intéressant de connaître pour savoir ce qui est au cœur de ce mécanisme. Est-elle bonne ou mauvaise? Peut-être vaut-il mieux se demander jusqu’où nous sommes prêts à aller pour empêcher la vie de s’exprimer.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
visuel auditif

Visuel auditif et kinesthésique (VAK) : 3 façons de percevoir

Depuis le temps que je m’intéresse à la psychologie et particulièrement à la communication, j’ai toujours été fasciné par le phénomène de la perception. Fasciné de constater à quel point une même situation, vécue par un même groupe de personnes, pouvait être perçue si différemment. Dans cet article, j’explore 3 modes différents de représentation du monde qui déterminent trois manières de percevoir et de communiquer: visuel, auditif et kinesthésique. Vous y apprendrez comment vous pouvez les reconnaître dans le langage verbal et non-verbal de la personne et adapter votre message pour être mieux compris.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
rire

Rire et ses nombreux effets anti stress

Vous aimez rire? Le rire, écrit Norman Cousins dans son livre Anatomy Of An Illness As PerceIved By A Patient, a une valeur thérapeutique en ce qu’il sert en quelque sorte de veste pare-balles qui nous protège des ravages causés par les émotions négatives. La valeur du rire dans la vie quotidienne n’est plus à démontrer. Mais nous sommes devenus si sérieux. Pourtant, lorsque nous étions jeunes enfants, nous pouvions rire en moyenne 400 fois par jour! À l’âge adulte, il est très exceptionnel de rire 10 fois par jour. Voilà sans doute pourquoi le Québec est probablement le pays où il y a le plus grand nombre d’humoristes au mètre carré…Les recherches ne cessent pourtant de démontrer les effets bénéfiques du rire pour contrer les conséquences néfastes du stress. Voici d’ailleurs quelques-uns des effets d’un bon rire comparés aux effets du stress.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
dépression

Dépression et burn-out: comment accompagner son conjoint

La dépression d’un de ses membres est toujours déstabilisante pour la famille, pour un conjoint particulièrement, bien que ce dernier puisse être d’un grand secours pour l’autre. Comment aider et surtout comment ne pas nuire quand on veut accompagner et aider un conjoint dépressif? Voici quelques attitudes à éviter et huit attitudes plus aidantes.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
parents

Parents: des outils pour poser les bons gestes

Être parent est-il un art ? Un métier ? Une mission ? Une vocation ? Sans doute un peu de tout cela. Et quelle qu’en soit la nature, c’est un état de vie auquel on n’est jamais assez préparé, assez bien outillé. Marie Bérubé propose donc le fruit de son expérience dans son nouveau livre de psychologie de l’enfant et de l’adolescent “Être parents. Poser les bons gestes”.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone
crises de colère

Crises de colère chez l’enfant: d’abord comprendre

Les colères, l’agressivité et même la violence à l’occasion confrontent inévitablement les parents et les éducateurs. Elle les interpellent dans leurs valeurs et les obligent à réagir malgré leur malaise et leurs réticences. Qui veut supprimer une conduite indésirable doit d’abord interpréter correctement ce qu’il voit et en comprendre le sens et les causes.

Merci de partagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someone