.st0{fill:#FFFFFF;}

Nous avons maintes fois traité de stress et burnout sur OSERChanger. Nous avons défini le stress, donné des moyens de l'évaluer, montré les liens avec la perception et les idées irrationnelles, parlé de ses causes et expliqué comment y réagir activement. Voici un dossier complet pour mieux vous informer.

Stress et burnout: prendre les choses en main

Stress et burnout requièrent que nous prenions les choses en main; il faut être persuadé que nous y pouvons quelque chose. Nous devons admettre notre responsabilité dans ce qui nous arrive et notre responsabilité dans la manière de nous en sortir, même si nous pouvons nous sentir complètement dépassés par la situation.

Adopter l’attitude défaitiste ou pitoyable de la victime, attendre que le temps arrange les choses, blâmer les autres, ignorer les signaux d’alarme perçus, ne jamais rien décider de peur de se tromper, se sentir impuissant devant le destin, s’en remettre aux astres, aux boules de cristal, aux cartes ou aux lignes de la main, sont des attitudes qui attirent les problèmes, ne les règlent surtout pas et .

Des recherches sérieuses en psychologie ont démontré que lorsque les habiletés des individus sont comparables, ceux qui sont persuadés de leur capacité d’entreprendre des changements et de prendre la maîtrise de leur vie réussissent mieux à solutionner des problèmes, ressentent moins de tension lorsqu’ils sont stressés, rechutent moins souvent, sont plus efficaces pour relever des défis, que ceux qui se sentent davantage gouvernés par le destin, les autres et qui ne croient pas qu’ils peuvent changer le cours des événements.

S’en sortir, c’est d’abord croire que c’est possible. C’est s’estimer assez pour prendre la décision, bouger, agir, évaluer et recommencer jusqu’à un résultat. Cela suppose de la patience, de la persévérance, même si parfois le naturel revient au galop. À partir du moment où l’on devient maître de notre vie, nous pouvons influencer le cours des événements et entreprendre une autothérapie adaptée et personnalisée. La première étape donc de la maîtrise, c’est la prise de conscience de notre compétence personnelle. À partir de là, nous pouvons envisager plusieurs moyens et agir sur le plus de plans possible.

Nous avons abondamment traité de stress et burnout (ou épuisement professionnel ) et de thèmes qui gravitent autour de ceux-ci sur OSERChanger.

Voici un dossier complet pour mieux vous informer.

>