.st0{fill:#FFFFFF;}

Non classé

Noël et le développement durable

Marc Vachon, m.ps.

À l’approche de la période des Fêtes, vous vous demandez peut-être comment garder vivant l’esprit de Noël tout en évitant de tomber dans la surconsommation et en respectant davantage l’idée d’un développement durable ?

À ce sujet, je vous invite à lire attentivement les suggestions des éco-conseillers de la chaire de recherche et d’intervention Eco-Conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi. Dans un court document intitulé Noël et le développement durable, on apprend comment nous pouvons améliorer le bilan global de notre temps des fêtes en travaillant sur divers aspects matériels: transport, nourriture, cadeaux, décoration, etc. Je me permet de le reproduire ici, certain que vous y trouverez des idées plus qu’intéressantes.

1. Pensez cycle de vie : si vous choisissez un arbre de Noël naturel, assurez-vous qu’il soit récupéré pour le compostage ou la valorisation énergétique. L’option du sapin artificiel devient intéressante si on l’utilise plus de 15 ou 20 ans, selon les études. Pour les emballages, choisissez des matériaux réutilisables ou recyclables, et recyclez-les !

2. Choisissez des décorations que vous réutiliserez plusieurs années, que ce soit pour les lumières de Noël ou les autres décorations. Optez pour la qualité plutôt que la quantité. Encouragez les artisans locaux ou le commerce solidaire. Choisissez des lumières à faible consommation (LED) si vous devez en remplacer un jeu. Installez une minuterie pour contrôler le temps d’allumage de vos décorations. Et rappelons-nous que la modération a bien meilleur goût dans ce domaine aussi.

3. Si vous devez offrir un jouet, choisissez-en un que vous aurez envie de partager. Prenez le temps de vous créer des souvenirs en famille ou entre amis. Et si en plus vous encouragez des producteurs d’ici, tout le monde y gagne. Privilégiez les jouets fonctionnant sans pile et ceux qui développent l’imagination plutôt que le conformisme. Pour un enfant, un bas de Noël est toujours rempli de trésors. (Nous vous référons au chapitre 10 de notre eBook Être parent. Poser les bons gestes intitulé Choisir le jeu idéal pour son enfant)

4. Les produits qui ont un fort contenu culturel sont généralement moins intensifs en ressources pour chaque dollar de retombées économiques. Offrez des billets pour le théâtre, les musées, le cinéma, un concert ou un spectacle. Et pourquoi pas un cours de danse, de poterie, de musique ou de couture?

5. Plus vous investissez de vous-même dans un cadeau, plus il sera unique et inimitable pour la personne qui le reçoit. Utilisez votre imagination et votre talent pour coudre, broder, peindre, tricoter, dessiner, bricoler ou cuisiner. Vous pouvez, par exemple, redonner une nouvelle vie à un objet découvert dans un marché aux puces ou une vente de garage, préparer un album photo personnalisé, offrir un poème, une chanson ou une autre de vos créations.

6. Les cadeaux comme les disques, les livres ou l’abonnement à des magazines ou à un journal rappellent au souvenir toute l’année et peuvent être partagés.

7. Les cadeaux qui impliquent le « don de soi » sont les plus exigeants, les plus rares et souvent les plus appréciés dans un monde individualiste. Donnez de votre temps, que ce soit pour du gardiennage, la préparation de repas, l’invitation pour une sortie ou une partie de pêche, divers services comme le ménage ou de petits travaux, etc. À vous de déterminer l’offre la mieux adaptée. Vous en tirerez autant de satisfaction que la personne qui le reçoit.

8. Les cadeaux provenant du commerce équitable ou de la solidarité sociale permettent aux plus démunis de s’intégrer honorablement à la société. Offrez des produits locaux, régionaux ou des productions artisanales. Recherchez les produits offerts par les organismes d’insertion sociale, ils tirent une partie de leur financement de la vente de leurs produits. Offrez des produits confectionnés par des artisans québécois. Visitez le salon des métiers d’art de votre région. Pensez aussi solidarité internationale et aux cadeaux altruistes.

9. Offrez des sorties en plein air plutôt que de l’équipement. Un séjour dans un parc, un certificat-cadeau de la SEPAQ, une expédition en forêt ou en canot, un cours de mycologie, une promenade en traîneau à chiens, quelques heures de glissade en traîneau ou chambre à air, la participation à un tour de vélo organisé, l’abonnement à un club de marche ou autre et pourquoi pas des cours de mise en forme, de yoga, de natation, un séjour dans un camp spécialisé pour jeunes ou familial, une séance de massage ou de relaxation.

LIRE AUSSI: 

 
 
 

Vous les connaissez sans doute ! On les retrouve affichés un peu partout à ...

Lire

Vous avez le cafard ? J’ai déjà souligné ailleurs (Attention (focus) et bien-être) que ...

Lire

La voix, l’âme et la passion de Roger Ridley qui, par la magie du ...

Lire
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous pour recevoir nos nouveaux articles !

>