Bilan de vie personnelle et professionnelle: un exercice pour préparer son futur

Depuis plus de 20 ans maintenant, une fois l’an, je me retire dans un coin tranquille et je prends le temps de faire un bilan de vie pour l’année écoulée.

Faire un bilan prend un peu de temps, c’est certain, mais je le fais avec beaucoup de plaisir, puisqu’il me permet de faire le point avant de dessiner les grandes lignes de ma vie pour l’année qui vient. C’est ce bilan qui donne les directions que je vais prendre, dans les divers domaines de ma vie.

L’exercice du bilan de vie

Souvent on ne sait pas par quel bout commencer un bilan de vie ni comment vraiment le faire. Voici quelques indications tirées de notre livre Oser changer: mettre le cap sur ses rêves. Je commence par séparer vie personnelle et vie professionnelle. cette distinction est théorique, bien sûr, puisque dans les faits notre existence n’est pas compartimentée de façon aussi simpliste. Mais je peux plus aisément ainsi dresser l’inventaire précis de mes satisfactions et insatisfactions et définir les changements qui m’apparaissent souhaitables.

2- Grands domaines

Je définis ensuite les grands domaines de chacun, ceux dans lesquels je trouve essentiel d’investir du temps et de l’énergie. Ils varient suivant les années, mais certains d’entre eux demeurent. Par exemple, du côté de la vie personnelle, il y a la santé physique, la santé émotionnelle, la famille, la spiritualité, les amis.

Du côté professionnel, les domaines seront un peu différents suivant son travail, le poste que l’on occupe. Mais s’il y a des domaines qui sont très spécifiques à notre vie au travail quand on est employé de bureau, enseignant, cadre, ouvrier, entrepreneur, professionnel ou étudiant, encore là certains sont plus courants et peuvent s’appliquer à tous.

Mentionnons par exemple le développement de ses compétences, le réseau de contacts, les relations avec les collègues, les relations avec les supérieurs ou avec les employés, la recherche d’emploi, le service à la clientèle…

3- Un bilan chiffré

bilan

VIE PERSONNELLE© Tiré de Oser changer. Mettre le cap sur ses rêves, p. 34

Une fois fait ce premier inventaire de ce qui me caractérise dans ma vie personnelle et au travail, j’évalue ensuite sommairement chacun de mes domaines en attribuant une valeur chiffrée à chacune des composantes que j’ai associées à ces deux grandes sphères de ma vie.

Je considère d’abord les catégories de ma vie personnelle que j’ai choisies puis je leur attribue une valeur en pourcentage. Ainsi, sur une échelle de 0 à 100, j’estime le degré où je pense me situer dans chaque domaine. Par exemple, en regard de ma santé physique, je pourrais l’évaluer aujourd’hui à 70%. Puis je fais la même chose avec les autres catégories.

Après avoir noté ces premiers résultats – personnellement, j’aime bien reporter le tout dans un cercle comme celui-ci -, je poursuis l’exercice avec les catégories que j’ai associées à ma vie professionnelle. Là aussi, je prends soin de consigner mes résultats par écrit dans un deuxième cercle.

La table est mise pour l’année qui vient

Je dispose maintenant d’un inventaire détaillé, visuel et chiffré de ma vie personnelle et de ma vie au travail. Cet inventaire est intéressant à plusieurs égards. Pour plusieurs personnes, ce sera peut-être la première fois qu’elles réfléchissent aux principaux domaines de leur vie qu’elles souhaitent développer et entretenir pour s’épanouir dans ces deux grandes sphères de l’existence. Ce premier pas est capital dans la vie de tous parce qu’il permet de se connaître, de connaître ses valeurs, et c’est ce qui sous-tend toutes les décisions importantes que nous prenons dans notre vie (voir cette vidéo sur les décisions). Mais il suggère aussi les lignes directrices qui vont nous guider en 2015 dans le partage judicieux de cette denrée rare qu’est le temps.

RAPPELEZ-VOUS! Quelles que soient les carences que ne manquera pas de vous signaler cet inventaire, il ne s’agit pas de chercher des excuses ou de distribuer les blâmes. Il s’agit tout simplement de prendre acte des forces et des faiblesses que vous allez détecter. Faire le point sur ses réussites et ses insatisfactions est déjà un pas important sur la voie des changements qu’on souhaitera faire dans l’avenir.

Et surtout, cela mettra la table à la prochaine année et vous mettre en contact avec vos rêves et vos objectifs d’une façon organisée et efficace (voir Avoir des rêves: oui, mais pourquoi? et Réaliser ses rêves: huit stratégies)

Pour aller plus loin

bilan de vieAlors, si le cœur vous en dit, donnez-vous la chance d’entrevoir votre avenir à son meilleur et, comme moi, reprenez contact avec enthousiasme avec vos rêves. Et si vous avez en main notre livre Oser changer: mettre le cap sur se rêves, nous vous référons au chapitre 2 L’inventaire de votre vie (pp. 27 et ss) et au chapitre 3 À vos marques, soyez prêts, rêvez! (pp. 40 et ss) où vous apprendrez comment utiliser ce bilan détaillé et vous en servir comme d’un tremplin pour construire l’année qui vient à votre ressemblance.

Oser changer: mettre le cap sur ses rêves est disponible en version papier et en version numérique (eBook). Cliquez ici pour en savoir plus

Partagez