Les 10 commandements paradoxaux

commandements paradoxauxVous les connaissez sans doute ! On les retrouve affichés un peu partout à travers le monde, que ce soit sur les murs des bureaux ou les portes de réfrigérateur à la maison. On les mentionne dans de nombreuses publications et conférences. Mère Thereza en avait même fait mettre une copie sous forme de poème sur le mur de Shishu Bhavan, le foyer des enfants à Calcutta.

Ils ont touché des millions de personnes et c’est Kent M. Keith qui en a rédigé la première version en 1968 pour l’inclure dans une brochure s’adressant à des leaders étudiants. Les voici, tirés de son livre Les 10 commandements paradoxaux, publié aux Éditions Michel Lafon (2003). Ça peut en même temps servir d’inspiration pour l’une ou l’autre de vos résolutions.

  1. Les gens sont déraisonnables, illogiques et égocentriques. Aimez-les quand même.
  2. Si vous êtes désintéressé, les gens vous prêteront des motifs égoïstes et calculateurs. Soyez désintéressé quand même.
  3. Si vous réussissez, vous gagnerez de faux amis et de vrais ennemis. Réussissez quand même.
  4. Le bien que vous faites aujourd’hui sera oublié demain. Faites le bien quand même.
  5. L’honnêteté et la franchise vous rendent vulnérable. Soyez honnête et franc quand même.
  6. Ceux qui voient grand peuvent être anéantis par les esprits les plus mesquins. Voyez grand quand même.
  7. Les gens aiment les petites gens, mais préfèrent suivre les puissants. Luttez pour les petites gens quand même.
  8. Ce que vous avez mis des années à bâtir peut être détruit du jour au lendemain. Bâtissez quand même.
  9. Les gens ont besoin d’être secourus, mais certains se retourneront contre vous si vous les aidez. Aidez-les quand même.
  10. Si vous donnez au monde le meilleur de vous-même, vous risquez d’y laisser des plumes. Donnez le meilleur quand même.
Partagez
En lien avec cet article
>