Maîtrise de soi: 2 clés pour la développer

maîtrise de soi

Les hommes intelligents veulent la maîtrise de soi; les enfants veulent des bonbons. Rumi

Par Patrice Rolot

Vendredi après-midi, nous faisions route vers l’Accor Hôtel Arena à Bercy pour assister au concert d’Adèle, et tout se déroulait normalement. Pause café, détente, et la surprise au moment de repartir: la crevaison inattendue qui vient tout perturber.

Le dépannage et la réparation sont assurés avec professionnalisme, nous prenons quand même un retard d’environ 2h30 sur le timing prévu. En conséquence, nous arrivons sur Paris en fin d’après-midi et nous faisons alors connaissance avec les bouchons parisiens les plus importants.

Une rencontre particulièrement éprouvante pour moi qui me provoque un sentiment de frustration, d‘impuissance. J’ai alors beaucoup de mal à rester serein. Mes compagnons de voyage peuvent en témoigner. Sans autre commentaire.

La récompense a été au bout du compte un concert fabuleux et une soirée magique en compagnie d’une belle artiste comme Adèle. Merci à elle pour ce moment de grâce.

Si je vous raconte cette anecdote, c’est que le week-end précédent, j’avais fait un speech devant 200 personnes sur le fait de garder une bonne attitude en toute situation et de savoir gérer ses émotions… Ce n’est pas ce qui nous arrive qui est important mais la façon dont on réagit face aux circonstances.

Maîtrise de soi

La maitrise de soi-même est un vrai enjeu dans la qualité de nos relations avec les autres, dans l’acceptation de soi et le fait d’atteindre nos objectifs.

Pour vous convaincre plus profondément de la nécessité d’acquérir la maitrise de soi-même, prenez quelques instants pour revenir sur votre passé. Examinez votre propre histoire et répondez à ces questions:

  • Vos affaires ont-elles prospéré comme vous le souhaitiez?
  • Vos relations sociales sont-elles à la hauteur de vos attentes?

  • Avez-vous une tranquillité intérieure qui vous rend serein et confiant?

  • Avez-vous toujours su faire les bons choix et prendre les bonnes décisions?

Je peux deviner votre réponse. Parfois, vous vous êtes laissé emporter, soit par un enthousiasme débordant, soit par impatience. Ou votre timidité vous a dominé, ou encore un sentiment d’infériorité vous a paralysé. Vous avez aussi peut-être laissé échapper un mot ou une phrase malheureuse qui a abimé une amitié ou empêché une relation.

Que s’est-il alors passé? Il est à peu près certain que dans toutes ces circonstances, vous avez suivi votre impulsion première au lieu d’écouter la voix de la raison. Vous n’êtes pas resté maitre de vous-même. Vos nerfs ont pris le pouvoir sur votre intelligence et votre volonté.

Deux clés pour développer la maîtrise de soi

Maintenant que le constat est fait, comment faire pour s’améliorer et développer la maîtrise de soi?
D’abord il est essentiel de prendre conscience que cela demande de la patience, de la ténacité et de la régularité. Ce genre de changement ne peut se réaliser que sur une période assez longue.

Je voudrais partager avec vous deux clés qui pourront vous êtes utiles.

Clé no 1

La première est que vous avez besoin de garder le silence en temps opportun. Il n’est évidemment pas question de devenir taciturne ou silencieux lorsque vous vous trouvez en société. Quand une émotion intense vous agite, ne parlez pas, n’écrivez pas et ne prenez aucune décision. Restez en suspension le temps de rééquilibrer votre intérieur, de retrouver un peu de maitrise de vous-même.

On vous adressé une parole désagréable, on vous a manqué de respect ou d’égard? Une colère intérieure gronde et vous perdez votre équilibre intérieur?

Dans votre travail, des difficultés imprévues surgissent et vous les exagérez par le jeu naturel de l’imagination négative? Vous êtes tenté de tout envoyer balader ou de renoncer?

Un lettre ou un mail vous apporte de mauvaises nouvelles, une personne proche est atteinte d’une grave maladie ou votre banque vous bloque vos moyens de paiement?

LIRE AUSSI

Maîtrise de soi et réussite : le test de la guimauve

Vous avez envie d’acheter ce vêtement ou ce matériel électronique dernier cri? La sagesse vous commande de renoncer mais le désir est tellement fort que…

Un élan de sympathie vous entraine vers tel ami et vous éprouvez le besoin de lui offrir un cadeau splendide? Ce besoin devient tyrannique et dépasse les bornes de la générosité bien ordonnée?

Inutile de multiplier les exemples, vous en retrouverez vous-même bien d’autres en examinant ce qui se passe autour de vous. Alors pourquoi garder le silence et ne pas agir dans ces circonstances? Parce que cela vous accordera un délai précieux qui vous permettra de laisser votre émotion redescendre à sa juste valeur et rétablira votre équilibre intérieur. Vous aurez alors le temps de réfléchir et votre jugement s’éclaircira. Vous reprendrez le contrôle. Et c’est plus facile à faire que vous ne pouvez peut-être le penser, vous y parviendrez sans gros efforts.

Clé no 2

La seconde est que vous ne devez pas faire de confidences inutiles. Gardez le contrôle de vos paroles. Un vieil adage nous dit : «L’être débile ne sait pas garder pour lui ses sentiments, ses impressions, ses pensées». Ce qui veut dire que c’est un être émotif au sens primitif, les moindres événements peuvent le rendre hystérique, en colère ou violent.

La plupart des confidences que vous êtes amené à faire sont l’expression de choses négatives. Vous espérez vous soulager et attirer l’attention sur votre personne. Il est sûr que cela ne changera rien dans les difficultés objectives que vous pouvez rencontrer. Il est certain aussi que cela renforcera vos difficultés subjectives, la parole renforçant les sentiments et les émotions. Votre pensée reste bloquée dessus et une autosuggestion insidieuse s’installe dans votre esprit. Et cela pourra projeter une image de quelqu’un de faible, râleur ou plaintif.

Apprenez à rester discret, même face à vos amis. Et si vous avez besoin de vous confier à eux, attendez de pouvoir le faire dans de bonnes conditions.

Se construire une attitude face à tout vous permettra de renforcer votre résilience et de développer votre charisme. Vous deviendrez un aimant pour votre entourage et votre estime de vous-même grandira en permanence.

Vous serez habité par une sérénité intérieure qui vous rendra lucide dans vos choix, orientations et autres décisions. Vous ne serez plus réactif, mais pro-actif. Vous agirez comme un thermostat et non comme un thermomètre. Félicitations. car vous prendrez le contrôle de votre vie.

Patrice Rolot a exercé des fonctions managériales au sein d’un grand groupe français avant créer, il y a maintenant 15 ans, sa propre structure de consulting et de formation. Il est l’auteur de Comment bien démarrer votre semaine et anime le blog Le Succès pour tous.

Pour partager
Collaboration spéciale
 

>