Que sont devenus vos rêves d’enfant?

rêves d'enfant

Vous vous rappelez de vos rêves d’enfant, lorsque vous disiez Moi, quand je serai une grande personne, je serai… Certains rêvaient de devenir pompiers, détectives, d’autres infirmieres, docteurs ou super-héros, d’autres encore chanteurs, danseuses étoile, astronaute. Moi, en même temps que je rêvais de devenir cowboy, je rêvais aussi de conduire un train ou un gros camion. Soif de voyages et d’espaces lointains, sans doute. Puis, un peu plus grand, je rêvais de devenir écrivain.

Je ne sais pas si vous êtes devenu ou non la personne que vous rêviez d’être, mais vous trouverez peut être amusant de vous en rappeler en visionnant la vidéo de Yann Arthus-Bertrand.

7 milliards d’autres: Rêves d’enfant

GoodPlanet.org – association à but non lucratif mise sur pied par le photographe, reporter, et écologiste français Yann Arthus-Bertrand –  nous présente dans cette vidéo des hommes et des femmes du monde entier qui nous parlent de leurs rêves d’enfant. En écoutant parler ces gens, nous nous découvrons si différents et si semblables en même temps, si lointains et si proches, et tous habitants de la même planète.

Retrouver son âme d’enfant

Il va de soi que nos rêves d’enfants évoluent et se modifient avec le temps, nos envies, nos besoins du moment, nos contraintes aussi. Mais rêver est universel. Si pour la plupart nous ne cherchons plus à réaliser nos rêves d’enfants, poursuivre un rêve reste important. C’est le signe que nous sommes encore remplis d’espoir dans l’avenir, dans ce que nous pouvons devenir, dans la création d’une nouvelle réalité, d’un nouveau monde, d’une nouvelle identité.

Pour reprendre contact avec nos rêves une fois adultes, comme je le suggère dans Oser changer. mettre le cap sur ses rêves, c’est une bonne idée de renouer avec notre âme d’enfant.

Note: Pour en savoir plus sur le projet 7 milliard d’autres, voir GoodPlanet.org.

Pour partager
>