Oser changer pour devenir maman: quelques conseils

maman

«Au moment où naît l’enfant naît également une maman. Elle n’a jamais existé avant. La femme a existé, mais pas la mère. Une maman est une personne totalement nouvelle.» (Osho, enseignant spirituel). À travers la grossesse, la naissance et l’éducation des enfants, devenir mère est un véritable bouleversement qui peut susciter quelques appréhensions. Voici quelques conseils pour mieux aborder cette transformation.

Accepter les conseils des proches et leur expérience

Avant l’arrivée de leur premier enfant, Stéphanie et Frida, deux jeunes mamans, étaient accros au shopping. Après, elles ont fait passer les besoins vestimentaires de leur bébé en premier, achetant plutôt des mini-baskets et des vêtements d’enfant. Mais ce n’est là qu’un infime changement apporté par la maternité et l’aide de leurs proches leur a été plus que précieuse.

Si le fait de devenir maman est une inconnue pour vous, vous pouvez vous aussi bénéficier du soutien de certains de vos proches et de vos amis. Ne sous-estimez pas l’expérience ainsi que les conseils pratiques de votre propre mère ou d’amies. Vous y trouverez de précieuses sources d’enseignement et gagnerez davantage en confiance.

On trouve aussi sur Internet de nombreux sites, comme celui-ci, pour en savoir plus sur la grossesse, l’accouchement, l’allaitement, etc. Mais il faut aussi apprendre à se faire confiance. Comme le signale l’auteur Valerie Davis Raskin, associée en psychiatrie à l’Université de Chicago, chaque expérience est unique et il faut aussi éviter de se comparer aux autres mamans. Il n’existe pas de maman parfaite. Il n’y a des mamans qui font du mieux qu’elles peuvent, selon leurs moyens. Alors, écoutez-vous!

Se préparer physiquement et mentalement à être maman

Même en ayant effectué de nombreuses recherches, consulté des ouvrages, des discussions ou des observations, rien ne va remplacer l’expérience et l’apprentissage pour former vraiment une future mère. Devenir maman demande, c’est certain, une bonne préparation physique. La santé de votre enfant dépend de votre propre état de santé, ainsi que de celui de votre compagnon. Il est donc recommandé de consulter son médecin et de lui demander ses conseils pour garder la forme. S’assurer aussi de manger de façon saine, arrêter de fumer et se protéger de la fumée passive.

Et il est plus que probable que la nouvelle maman va passer par de nombreux états émotionnels (joie, sensibilité, irritabilité, etc) reliés au stress, à la pression et aux changements physiques. Cela peut contribuer à créer un environnement éprouvant, sur tous les fronts. D’où l’importance de bien se préparer mentalement, bien sûr en acceptant les modifications de son corps (ventre arrondi, prise de poids, etc), mais aussi en faisant part de ses émotions et de ses inquiétudes à son partenaire, si c’est possible, ou encore à une personne de confiance. Le fait de partager ces appréhensions bien naturelles vous permettra de vous libérer d’une partie de la tension qu’elles engendrent et de vous rassurer.

Faire confiance au père

Il est naturel de vouloir devenir une bonne maman pour son bébé. Mais il faut aussi accepter de partager votre rôle de parent avec votre partenaire. Évitez de tomber dans le piège du « si je ne le fais pas moi-même, ce sera mal fait». Devenir parent est un apprentissage au quotidien qui se fait à deux. Partager vos différentes responsabilités ne vous fera pas de mal, au contraire, et donnera à votre enfant l’occasion d’être aimé différemment. C’est également une opportunité pour partager et déléguer les tâches qui seront à faire, du biberon à la toilette du bébé. Le papa pourra aussi distraire bébé afin de vous donnez du temps pour vous-mêmes. Il est bon de se rappeler que le père servira aussi de modèle à l’enfant. D’où la nécessité d’instaurer un dialogue constructif, de s’entendre sur l’avenir et l’éducation du bébé.

En sus, il est nécessaire de préparer mentalement le papa à l’arrivée du bébé. Comme le temps et l’attention de la maman seront surtout focalisés sur le bébé, cela risque de créer une éventuelle jalousie ou un sentiment de rejet de la part du père qui pourrait alors voir le bébé comme un rival. D’où l’importance de soutenir votre partenaire, de le valoriser en tant que papa et de lui faire comprendre qu’il a toujours une place de choix dans votre cœur.

En terminant, retenez que devenir maman est différent pour tout le monde. Gardez à l’esprit le bonheur d’accueillir votre bébé dans votre vie. Même face aux nombreuses difficultés qui jalonneront votre chemin, être maman reste un des plus beaux métiers.

Sariaka Ran

 

Pour partager
Collaboration spéciale
 

>