Attention (focus) et bien-être

attentionNotre capacité a retirer notre attention d’une chose pour la placer sur une autre est essentielle à notre bien-être. Daniel Goleman, Focus.

Chacun veut être heureux et en santé. Et apprendre à se servir intelligemment de ses émotions est certainement une des étapes les plus importantes pour y arriver.

Vous savez à quel point vos comportements dépendent directement de vos états d’esprit. Pensez à ces journées où vous vous levez du mauvais pied (état d’esprit) et pendant lesquelles vous avez l’impression que rien ne fonctionne, que tout marche de travers, que tout ce que vous entreprenez n’aboutit à rien. Pour plusieurs, l’état d’esprit ne dépend pas de nous, mais des événements extérieurs. Certains y voient le signe du destin qui s’acharne sur eux, d’autres disent que les gens qui les entourent font vraiment un spécial pour les contrarier, d’autres se plaignent de la température, du manque de sommeil, de la mauvaise qualité de l’air, etc.

Toutes ces raisons peuvent être vraies, mais elles laissent supposer que la personne est une victime passive des événements extérieurs et de ses émotions. C’est ce qui s’appelle être l’objet de ses états intérieurs ou de ses émotions si vous préférez. D’où l’importance de prendre conscience de nos émotions, de les reconnaître et de les accueillir comme un signal que nous envoie notre organisme. La nature nous a fait cadeau des émotions pour que nous puissions savoir si nous sommes bien ou mal et pour que nous puissions ensuite faire les changements qui s’imposent, s’il y a lieu.  Prenons donc l’habitude de les considérer comme un signal d’action et non comme une empêcheuse de tourner en rond.

L’importance de ce à quoi on accorde notre attention

À chaque seconde, des millions d’informations bombardent nos sens, parmi lesquelles notre cerveau doit faire un choix. Nous ne pouvons accorder notre attention à tout en même temps et, par voie de conséquence, nous sélectionnons (souvent inconsciemment) certaines d’entre elles et éliminons toutes les autres.

Or, nos états d’esprit, notre bien-être dépendent beaucoup de ce sur quoi notre attention est dirigée. Pensez à cet instant où, pendant une semaine de vacances, alors que vous êtes absorbé à regarder pousser une fleur, quelqu’un vous demande subitement combien de temps il vous reste avant de retourner au travail. Tout de suite, votre attention se déplace vers le lundi suivant et vous pouvez ressentir un malaise au creux de l’estomac : votre état d’esprit s’est modifié dans un instant parce que vous avez modifié ce sur quoi portait votre attention.

D’où l’importance de décider consciemment à qui et à quoi vous voulez accorder votre l’attention ; c’est votre bien-être qui en dépend. Changez le focus de votre attention et vous changerez immédiatement votre état d’esprit.

Nous avons développé dans les chapitres 8 à 10 du livre Oser changer: mettre le cap sur ses rêves plusieurs moyens de modifier activement nos états d’esprit pour qu’ils soient plus dynamisants.  Nous y avons parlé du pouvoir des bonnes questions pour orienter notre attention (Poser les bonnes questions pour être heureux), des façons de jouer avec notre cinéma intérieur et nos représentations mentales (Pensée positive: un pas plus loin), de l’exercice de la gratitude qui permet d’entrer en contact avec les bienfaits et les bénédictions qui parsèment déjà notre vie et nous avons présenté un moyen pratique et puissant (la physiologie) qui permet de se placer rapidement dans un état d’esprit positif lorsque la situation l’exige.

Pourquoi est-ce si important de se sentir bien? Tout simplement parce que les comportements qui s’en suivent vont faciliter la marche vers nos objectifs et nos rêves. Et là, comme ailleurs, il ne faut pas viser un saut quantique, comme de passer d’un état de dépression à l’euphorie totale, ou de la frustration à l’enthousiasme… Plutôt, y aller un pas à la fois, de l’endroit où l’on se trouve vers un peu mieux. Une fois ce mieux bien en place, vers un peu mieux encore, et ainsi de suite.

Un exemple vaut mille mots

Pour vous donner tout de suite l’occasion de diriger votre attention sur quelque chose qui devrait provoquer en vous des émotions positives, je vous propose de regarder et d’écouter Michael Fishbach, co fondateur de The Great Whale Conservancy, raconter son sauvetage d’une baleine à bosse empêtrée dans un filet de pêche. Un merveilleux moment qui vous fera vous sentir bien et vous changera des mauvaises nouvelles.

En terminant, ne sous estimez pas l’impact de ce à quoi vous accordez votre attention sur votre état d’esprit général.

Voir aussi nos autres articles:

Merci de partagerShare on Facebook38Tweet about this on Twitter1Share on LinkedIn1Share on Google+1Pin on Pinterest2Buffer this pageShare on StumbleUpon0Email this to someone

Marc Vachon

Psychologue, conférencier, auteur et éditeur passionné par la recherche de moyens pratiques pour être heureux et traverser activement les changements. Il est co-auteur de Oser changer. Mettre le cap sur ses rêves et l'auteur de Comment faire de vos émotions des alliées (à paraître).