2

Épisode 07 – Le lâcher-prise: questions et réponses

lâcher prise questions et réponses

Contenu

  • 1:04: Y a-t-il une définition simple de ce qu’est le lâcher-prise?
  • 4:15 : Une métaphore de ce qu’est le lâcher-prise
  • 5:14: Y a-t-il différents types de lâcher-prise?
  • 6:30.  Est-ce que lâcher-prise c’est abandonner, manquer de courage?
  • 8:26: Pourquoi faut-il lâcher-prise?
  • 10:50: Est-ce que lâcher prise, c’est perdre le contrôle?
  • 14: Ce que n’est pas le lâcher-prise.
  • 18:40: Les bienfaits du lâcher-prise.

Je ne sais pas pour vous, mais il fait très chaud ici cet été. En fait, il semble qu’il fait plus chaud que d’habitude partout dans l’hémisphère nord… J’espère que cela ne vous cause pas trop de désagrément. Quant à moi, j’aime quand même mieux ça que les -35C de l’hiver dernier… ou ceux qui m’attendent. Et j’ai la chance d’avoir de grands arbres pour me mettre à l’abri.

Il y a longtemps que je vous ai donné de nos nouvelles. Alors nous revoici avec un nouveau podcast, l’épisode 7, qui porte sur le lâcher-prise. Nous l’avions publié de façon exclusive à l’occasion du lancement de notre livre LÂCHER PRISE. PRENDRE DE L’ALTITUDE, mais nous le rendons maintenant public.

Vous y apprendrez entre autres la différence entre lâcher-prise, abandonner, fuir, ne pas prendre ses responsabilités, se résigner… Aussi, pourquoi et quand il faut lâcher-prise. Vous y trouverez enfin des distinctions intéressantes sur le contrôle.

Cliquez ici pour télécharger le Modèle du contrôle

LIRE AUSSI

Inscrivez-vous ci-dessous sur votre plate-forme préférée. Vous pouvez également nous retrouver sur Spotify.

lâcher prise questions et réponses lâcher prise questions et réponses

 

Partagez
  • messinger dit :

    merci, en ce moment je suis en plein dans le sujet. En effet pour l’instant je n’arrive pas à làcher prise, je suis dans le contrôle permanent, et je risque de foutre en l’air ma relation avec quelqu’un de très gentil et très aimant, mais que j’agresse régulièrement à cause de ma façon de penser disfonctionnelle. J’ai 58 ans et il est temps que je me libère de ces chaines que je me mets moi-même.

  • Isabelle Quirion dit :

    Bonjour,

    En effet votre accent est irrésistible!

    Pour ma part je ressens le besoin de lâcher prise d’une force éminemment puissante , cependant je n’arrive pas à diagnostiquer ce qui ne fonctionne pas et j’épuise mon énergie vitale et mon potentiel de joie. Gel des émotions, abnégation, impasse à me projeter et à projeter toute relation, fuite, sensation pesante d’impasse, autoflagelation …
    Ça n’est pas peu dire d’appeler cela poison et de vouloir se défaire du piton collé ou des freins inconscients qui font ma prison.
    Cependant à quoi bon, puisque toutes mes actions même les plus coûteuses, n’aboutissent qu’à l’échec et au douloureux constat du gâchis!
    Comment peut on diagnostiquer pour enrayer ces, ou plutôt ses, propres auto-sabotages, ces actes manqués inefficaces ?
    Quand je prends de la hauteur, j’éprouve un apaisement cependant je reste paralysée. Il faut pourtant décider et agir et Sisyphe reprend son labeur éternellement.
    Quoiqu’il en soit votre travail et la formulation des outils et espoirs possibles sont éclairants.
    Je voudrais parvenir à grandir sur cette voie.

    Isabelle (bientôt 47 ans France)

  • >