6

Épisode 09 – Vous méritez une ovation debout de temps à autre

ennemis de l'estime de soi

Dans ce neuvième épisode, nous nous attardons à ces phrases que nous nous répétons et qui sont des ennemis de l’estime de soi. Et, bien sûr, nous parlons aussi des amis de l’estime de soi, ces idées à développer et à entretenir comme: déplaire n’est pas mortel, j’ai le droit de changer d’idée et, pourquoi pas, je mérite une ovation debout de temps en temps.

Étonnant de prendre conscience de toutes les idées préconçues qui nous habitent et que nous ne remettons pas en question. Des idées forgées dans notre environnement familial bien souvent, dans notre environnement de travail, venant de personnes qui nous ont marqués, de la culture, que sais-je encore. Nous nous y conformons, elles font partie de nous, mais nous ne nous apercevons pas toujours que certaines d’entre elles sont nocives et minent notre estime de soi.

Nous sommes tous habités par des Il faut ou Il ne faut pas. Par exemple: il ne faut pas tenir tête, il ne faut pas trop se fier à ses émotions, il faut s’effacer devant les autres, il faut être docile, conforme, etc. Ces Il faut deviennent ensuite des Je dois. Par exemple: je dois être aimé de tous… je dois absolument être aimé de mes collègues, je dois aider les autres pour être reconnu, important, etc.

Contenu

  • Les ennemis de l’estime de soi. Nous revenons sur l’éducation que nous avons reçue.
  • Tenir tête.
  • Perfectionnisme et estime de soi
  • Les croyances de sauveur. Mettre ses limites.
  • Performance et estime de soi
  • Quel est l’ingrédient qui nous fait dire: c’est assez!
  • Les amis  de l’estime de soi
  • Devenir son meilleur ami

En lien avec ce que nous discutons dans ce podcast

Inscrivez-vous ci-dessous sur votre plate-forme préférée.

ennemis de l'estime de soi ennemis de l'estime de soiennemis de l'estime de soi

 

  • Marc Vachon dit :

    Nous aurons l’occasion de revenir sur le perfectionnisme, un sujet que nous n’avons pas vraiment développé sur OSERChanger.

  • Eglantine dit :

    Très intéressant, merci beaucoup. La question du perfectionnisme et du burnout m’a touchée. Et la question de l’ambivalence entre un travail plus calme et la peur de gagner moins bien sa vie, avec la question du bien-être de sa famille aussi.

  • Marc Vachon dit :

    La santé mentale reste souvent le parent pauvre.

  • Monique Duhamel dit :

    Bonjour,

    En effet, très intéressant et utile pour devenir de meilleures personnes et ainsi vivre dans une meilleure société. En cette période électorale au Québec, dommage qu’en santé, les consultations avec un psychologue ne soient pas abordées afin d,aider les gens en incluant les frais sur la carte d’assurance maladie,

    Souhaitons que ça vienne un jour!

  • aldo dit :

    merci, très intéressant et utile

  • >