.st0{fill:#FFFFFF;}

Activité physique, yoga

Changer avec le yoga

yoga
Collaboration spéciale

par Cindy

Le yoga est partout! Et je ne serai pas la première à vous recommander d’intégrer le yoga dans votre vie. On ne compte plus les bienfaits vantés, prouvés ou non, par la communauté scientifique. Alors comment faire pour commencer le yoga et changer votre vie pour le meilleur? Mais tout d’abord, qu’est ce que le yoga?

Qu’est ce que le yoga ?

Le yoga est une approche holistique de l’individu. Dans sa version traditionnelle, le yoga était une discipline ayant pour but le Samadhi (l’éveil spirituel). Aujourd’hui, même si le but final est toujours là, il s’est mué en Occident en une pratique bien-être, permettant de se relaxer et de combattre le stress de nos sociétés actuelles.

Le yoga se compose de plusieurs axes, traditionnellement les huit branches décrites par Patanjali, le premier codificateur du yoga. Parmi les plus connues, on retrouve les postures (of course), la respiration et la méditation. Un peu moins connu, le code de conduite (yama) compte parmi les premières branches sur lesquelles se construisent les autres.

Les postures: l’approche occidentale

Qui n’a pas vu des postures de yoga, parfaitement cadrées, avec un paysage exotique lointain en arrière plan et un filtre Instagram accolé, suivi d’une multitude de hashtags? Pour beaucoup, le yoga se limite à ce joli portrait. Rien de plus normal: faire quelque chose physiquement, qu’y a-t-il de plus concret, de plus tangible? 

Les postures sont donc naturellement la porte d’entrée vers la pratique du yoga. Elles enseignent un profond respect du corps, dans une société où le culte du corps des bodybuilders (culturistes) des années 90 a laissé des traces. S’opposant à l’idéologie qui règne dans certaines disciplines (oui, le crossfit, je pense à toi!), le yoga milite pour la réappropriation du corps et le respect de ses limites. En cela, la pratique des postures permet déjà de faire le lien avec une des règles du code de conduite yogi: Ahimsa, la non violence. La non-violence s’applique à soi tout d’abord. 

Les asanas (postures) sont également une manière de dénouer le stress physique, qui se loge souvent dans nos épaules et nos trapèzes, ainsi que le stress émotionnel que l’on retrouve dans les maux de ventre et l’immobilité des hanches. Enfin, elles contrecarrent également les effets de la sédentarité et le fait de rester assis quasiment toute la journée. Associé à la respiration et la méditation, le yoga soulage le stress mental.

La méditation en yoga

Pour atteindre l’éveil (le samadhi), Patanjali, le sage indien, nous recommande la concentration et la méditation. C’est pourquoi un cours de yoga complet intègre généralement quelques minutes de méditation. 

Les bienfaits de la méditation ne sont plus à prouver. Elle trône désormais dans les plus hauts bureaux de WallStreet ou de la Sillicone Valley. On lui vante moult mérites: booster la productivité des équipes, renforcer la concentration, encourager l’innovation, créer une ambiance zen au travail…

Tous seront d’accord pour dire que la méditation permet de prendre du recul sur les évènements et ainsi mieux gérer ses émotions. D’autre part, cela donne une pause dans les ruminations mentales, une pause plus que bienvenue !

Pour le néophyte, la méditation évoque un moine assis pendant des heures, seul au fond d’une grotte. Image peu encourageante à qui ne sait pas tenir en place. Pourtant, on peut approcher la méditation de plusieurs manières, certaines tout à fait accessibles aux débutants

L’une des manières de débuter en méditation est d’en raccourcir le temps. Tout simplement. Savoir qu’il faut méditer 5 min plutôt que 30 rassure immédiatement l’apprenti-moine. Commencez sans pression avec des méditations courtes. Moins impressionnant au premier abord, vous verrez que, quand vous aurez terminé, cela vous aura semblé trop court! En voici une que vous pouvez pratiquer dès maintenant.

La méditation comme « éveil au sens » est une autre manière d’explorer la méditation en tant que débutant. Il s’agit alors de se concentrer sur certains ressentis du corps, voire même faire « apparaitre » des ressentis (en fait, on en devient conscient – rien de magique!). La méditation du cœur en est un exemple.

Enfin, on peut voyager mentalement. Fermez les yeux et se laisser guider par son imagination. Moins de pensées, plus d’images. Pour votre cerveau, c’est un peu comme passer d’un blockbuster américain où les scènes se succèdent à un rythme infernal, à un documentaire animalier où le rythme est lent comme un doux ruisseau.

La respiration, la clé de voûte du yoga

La respiration est un automatisme dont nous sommes pratiquement inconscients. Un rhume peut ramener l’importance de la respiration au premier plan de notre conscience, mais dans l’ensemble, nous respirons sans nous en rendre compte.

Pourtant, si nous y faisions ne serait-ce qu’un peu attention, nous remarquerions les variations dans la journée. Quand nous sommes calmes, nous respirons profondément et lentement. Quand nous sommes sous pression, nous respirons par petits à-coups, l’air restant limité au haut de la cage thoracique. Dans les moments de stress, nous haletons ou nous étouffons (nous nous sentons oppressés, nous manquons d’air). Tout cela ne sert qu’à montrer à quel point la respiration est le miroir de nos émotions. Et inversement! 

Et oui, contrôler votre respiration revient à contrôler vos émotions. Vous savez quand on vous dit de prendre 3 grandes respirations pour vous calmer? « Respire un bon coup, calme toi » vous a-t-on peut-être déjà dit? 

Prenez l’habitude de vous reconnecter à votre respiration, et d'observer votre humeur. Cela vous informera sur votre niveau de stress par exemple. Je conseille généralement de se mettre des rappels dans l’agenda. Ou bien de changer son fond d’écran de téléphone portable pour lire « Respire » à chaque fois que vous le déverouillez.

Changer avec le yoga revient à intégrer de nouvelles habitudes à la fois physiques et mentales. Quelques minutes de réveil musculaire associé à une pause méditation et à de longues inspirations peuvent réellement changer votre approche du quotidien.

Cindy, pigeon voyageur depuis son enfance, a découvert le yoga dans un studio à Shanghai en 2010. Depuis, cette pratique l'a suivie aux quatre coins du monde . En 2014, elle obtient son diplôme de professeure de yoga RYT 200 auprès du Ashram Jungle Yoga. Dès lors, à chaque escale, Cindy prend plaisir à faire découvrir cette discipline (Thailande, Indonésie, Nicaragua, Costa Rica et bien sûr, en France). C'est tout naturellement qu'elle se spécialise dans l'enseignement du yoga débutant, en décortiquant les postures et en simplifiant les explications pour permettre au plus grand nombre d'accéder aux bienfaits du yoga. Vous pourrez retrouver ses cours sur Chrono Yoga 

La résilience se développe essentiellement par une meilleure gestion de son énergie. Par Alain Ponsart ...

Lire
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous pour recevoir nos nouveaux articles !

>