Archives

Archives de la catégorie "Lâcher-prise"

Si lâcher prise, décrocher, tourner la page, pardonner était facile, vous le feriez tous spontanément avec grâce et intelligence. Car vous comprenez très bien que votre combat est exténuant, dangereux et inutile. Mais voilà, vous vous heurtez à répétition au mur incontournable, croyez-vous, de vos obsessions.

Pourquoi? La principale raison est que vous continuez probablement de chercher une solution avec la mentalité qui a créé le problème. Voici plusieurs articles pour vous aider.

Quatre raisons qui font que la méditation aide au lâcher-prise

Il y a des moments où il faut vraiment trouver des manières de prendre du recul, de se reposer et d’arrêter le flot de nos pensées. Des moments où il est préférable de cesser de faire des efforts, de ramer à contre courant de nos émotions, de cesser de résister. Et la méditation est, sans contredit, une bonne manière d’y arriver et, de ce fait, elle favorise le lâcher-prise. Mais comment?

Voir l'article »»

Entrer dans le flow pour mieux apprécier la vie

Qu’est-ce qu’une expérience de flow? En psychologie positive, le flow (littéralement flux en anglais), ou la zone, est un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité, et se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement. 20% des personnes disent en vivre régulièrement, parfois même plusieurs fois par jour, alors que 15% répondent ne jamais en vivre. Saviez-vous que ces expériences favorisent le lâcher-prise?

Voir l'article »»

Résistance psychologique, résistance au changement et lâcher-prise

Le contraire du lâcher prise, c’est la résistance. Mais qu’est-ce que la résistance? C’est un mot qui recouvre plusieurs réalités qu’il est intéressant de connaître pour savoir ce qui est au cœur de ce mécanisme. Est-elle bonne ou mauvaise? Peut-être vaut-il mieux se demander jusqu’où nous sommes prêts à aller pour empêcher la vie de s’exprimer.

Voir l'article »»

Méditation et dépression: le témoignage de Madeleine

Sentiment de déprime, coup de blues, fatigue et manque de motivations sont des sentiments de plus en plus courants. Avec le stress du quotidien, les doutes face à l’avenir, et le manque d’échange et de partage, on se dit que c’est normal d’avoir ces moments de mal-être. Dans le pire des cas, la déprime s’installe et se transforme en dépression. La méditation peut nous aider à éviter ces cycles de mal-être. Nous vous invitons à regarder la vidéo du témoignage de Madeleine qui, après 10 ans de dépression, a commencé à méditer. L’auteur, enseignant en méditation, nous donne ensuite 3 conseils pour méditer lorsque l’on est sujet à la dépression.

Voir l'article »»

Mythes sur la méditation: sept croyances qui ont la vie dure

Une demi-heure de méditation est essentielle, sauf quand on est très occupé. Alors une heure est nécessaire (Saint François de Sales). Une boutade, peut-être, mais qui nous justifie tous, en personne occupée que l’on est, de ne pas prendre le temps de méditer. Or, si ce manque de temps n’était qu’un des nombreux mythes qui nous empêchent de nous y mettre? Et s’il y en avait d’autres qui augmentent notre résistance à méditer, même si l’on est convaincu de ses mérites? Voici sept croyances fausses qui peuvent méditation.

Voir l'article »»

Le grand-ménage: un très bon exercice pour pratiquer le lâcher-prise

Vous connaissez un lien entre le lâcher-prise et le ménage de ses tablettes vous? Quand il nous prend le goût de jeter, de donner, de faire de la place, d’aérer les penderies et garages, avez-vous observé comment il nous vient plein de phrases qui nous en empêchent du genre «Ça pourrait servir un jour… je peux pas donner le cadeau de Jules… Je vais garder ça pour le vendre… Voici comment se débarrasser, pas juste d’objets inutiles, mais de ces mythes tenaces. Un bel exercice pour lâcher prise.

Voir l'article »»

Gratitude et reconnaissance: pourquoi c’est si bénéfique

Nous sommes tellement préoccupés à regarder vers l’avant, à imaginer le pire, à anticiper l’avenir et à contacter nos manques, avec les émotions et le stress qui s’en suivent. On oublie souvent de jeter un œil derrière soi pour apprécier les acquis et le chemin parcouru. Je vous propose un exercice qui, pratiqué régulièrement, peut sans aucun doute modifier votre état d’esprit pour le mieux, réduire votre stress et votre anxiété, et peut-être même, pourquoi pas, vous aider à mieux dormir.

Voir l'article »»
>